Prix de l’immobilier à Paris : niveau record sur un an

Le par



Décidément, le niveau du prix des logements est bien hétérogène en France. Alors que la moyenne nationale s’établit en hausse de 6%, la région parisienne s’inscrit au-delà des 10%. On commence déjà à entendre parler de bulle immobilière pour la capitale française.

Les notaires d’Ile de France viennent en effet d’annoncer l’évolution de leurs statistiques et ils sont bonnes (en tout cas pour les vendeurs et les propriétaires mais pas pour les acheteurs). En glissement annuel, au mois d’août 2010, les prix des habitations en Ile de France a flambé de 10,2%. Bien sûr Paris sort du lot pour afficher des prix en plus forte hausse. Les prix de l’immobilier à Paris sont en hausse de 12,9%.

L’indice du prix au mètre carré en moyenne à Paris est de 6680 euros/m². Un niveau là aussi record pour la capitale. Je note quand même la différence de cet indice entre les notaires et le site meilleursagents. Meilleursagents annonce de son côté un prix du mètre carré de plus de 7100 euros. Plutôt que le chiffre, c’est le niveau (plafond ?) atteint par les prix actuellement.

L’autre bonne nouvelle des indices des notaires parisiens, c’est le retour des volumes de transactions. Entre août 2009 et août 2010, le nombre de transactions a augmenté de 33%. De quoi donner un coup de boost au marché de l’immobilier à Paris.

Mais attention au phénomène de bulle immobilière, au moindre soubresaut les investisseurs quitteront la place parisienne. Par ailleurs, une hausse des taux des crédits immobiliers et l’arrêt des aides de l’Etat risque d’être fatal pour l’année 2011.

Les arbres ne montent pas au ciel…. méditons.

Mais cette hausse immobilière a pour principale incidence un changement de statut des acquéreurs. Alors qu’auparavant les particuliers étaient les principaux acquéreurs, les prix élevés ont petit à petit inversé la tendance pour rendre les investisseurs largement majoritaires.

Bookmark and Share