5 solutions en immobilier pour diminuer son imposition sur les revenus fonciers

Le par



Plus de vidéos sur l'immobilier avec la chaîne youtube Priximmo
> Cliquez ici <

Avez-vous conscience de la fiscalité que vous subissez sur les loyers que vous percevez de vos biens immobiliers mis en location ?

En effet, la fiscalité des revenus fonciers en immobilier nu (non meublé) s’applique sur le résultat foncier (calculé en imputant les charges sur les loyers perçus dans le régime réel) en faisant agir à la fois votre Tranche Marginale d’Imposition sur le Revenu (TMI = 0%, 5,5%, 14%, 30% ou 41%) et les Prélèvements Sociaux (PS = 15,5%).

Si votre TMI est de 41% par exemple, vous donnerez à l’Etat jusqu’à 54,12% de vos revenus fonciers !

Alors comment agir pour diminuer cette imposition qui fait fondre votre rendement comme neige au soleil… Voici 5 solutions que je préconise en tant que conseiller en gestion de patrimoine indépendant :

  1. Un nouvel investissement immobilier à crédit, pour se créer des charges d’intérêts d’emprunt.
  2. Investir dans un bien immobilier des dispositifs Déficit Foncier ou Monuments Historiques, pour générer des charges de travaux importantes.
  3. Acquérir un bien immobilier en loi Malraux, pour bénéficier de la forte réduction d’impôt.
  4. Repousser l’imposition au moment de la retraite quand la TMI est plus faible, grâce à un Mix SCPI de rendement et SCPI Déficit foncier ou grâce à un démembrement par l’acquisition de la nue-propriété d’un bien immobilier.
  5. Passer en location meublée, le statut fiscal des revenus en LMNP et LMP en BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) est bien plus intéressant que celui des revenus fonciers car le bien immobilier est amorti et imputé dans les charges sur une longue période choisie.

À éviter en 2012 : Le Scellier et le LMNP Censi-Bouvard. A bon entendeur, salut !

Anthony Calci 
Conseiller en gestion de patrimoine indépendant chez Calci Patrimoine

Les commentaires sont fermés.