Bretagne, l’immobilier en baisse

Le par



En Bretagne, les prix de l’immobilier reculent aussi. A Vannes par exemple, le site capital.fr a recensé une baisse des prix de l’ordre de 15% sur un an. La hausse de l’immobilier depuis 2000 n’est donc plus que de 53%. Selon Capital, la raison principale vient des « bretons parisiens » qui a leur retour négocient plus les prix qu’auparavant.

La crise de l’immobilier touche donc bien la majeure partie de la France, nous avions déjà rédigé des articles concernant le nord de la France et le Sud, l’ouest suit donc le mouvement. Toutefois, la grande question demeure : quels sont les perspectives immobilières pour 2010 dans ces conditions ? Pour le blog Priximmo, le marché immobilier restera indécis au moins pour le premier trimestre et pourrait se redresser en cas de taux de crédits encore plus favorables.

Les commentaires sont fermés.