#7 Comment réaliser une contre visite immobilière ?

Le par



Plus de vidéos sur l'immobilier avec la chaîne youtube Priximmo
> Cliquez ici <

L’achat d’un logement est parsemé d’étapes cruciales nécessaires pour réaliser une bonne acquisition dans les meilleures conditions. La visite ou la contre visite fait partie des point où le futur acheteur ne doit pas se louper au risque de faire une mauvaise affaire ou se laisser embarquer simplement dans une arnaque.

Faire une contre-visite nécessite un peu de rigueur dans sa manière de procéder et surtout une volonté de ne rien oublier tout en se démarquant des sentiments que l’on peut avoir avec le bien. Facile à dire mais moins facile à faire.

Faire sa liste de points à vérifier…

Mettre ses sentiments de côté

Souvent on cherche l’effet coup de coeur comme le disent certains agents de certains médias si vous voyez ce que je veux dire. La contre-visite (seconde visite du bien) doit se faire en évitant à tout prix cet effet coup de coeur qui finalement intervient généralement dans la première minute de la première entrée de l’appartement.

En y retournant quelques jours plus tard, cet effet s’est généralement estompé, ce qui est plutôt une bonne chose. Mais si vous pensez que cela ne sera pas suffisant, il vous faudra faire appel à une personne pour vous accompagner comme un ami, une personne de la famille, en tout cas quelqu’un de franc qui vous dira les choses sans vous ménager. Le mieux est de faire appel à une personne de votre entourage qui connait relativement bien le domaine de la construction ou du bâtiment, un artisan par exemple.

Par ailleurs, montrer des sentiments eut se révéler redoutable face au vendeur. C’est en effet avec lui que vous allez devoir négocier. Si vous montrez un trop gros attachement au bien, celui-ci rechignera à vous faire un rabais sur le prix de vente, en se doutant que vous serez prêt à mettre un montant plus important.

N’oubliez pas le quartier…

Lors de la recherche, c’est à dire à l’étape précédent la visite, on pense avant tout à ses besoins et aux services que nous souhaiterions avoir à tout prix. Si vous vous rendez en visite, cela signifie que ces critères personnels sont généralement plutôt bien remplis.

Pour autant cela ne veut pas dire que le quartier vous correspondra et sera bon. Par exemple, vous pouvez vouloir habiter à proximité d’une école sans pour autant avoir le bruit correspondant…

Avant donc de procéder à la visite de la maison ou l’appartement, vous devez donc procéder à une visite soignée du quartier. Voir je conseillerai dans le cas d’une contre visite, de la réaliser à des périodes différentes.

En virtuel avant pour se préparer

On arrête pas le progrès et de nombreux sites internet peuvent vous être utiles pour votre achat et notamment connaître un peu mieux le quartier, voir plus.

Google Street View et Maps

Méconnus, il y a encore 2 ans, ces outils sont désormais utilisables pour de nombreuses occasions dont celle qui fait l’objet de notre article.

Ne manquez pas les prochaines vidéos… découvrez la chaîne Youtube !!!

Google Maps va vous permettre d’explorer par une vue aérienne le quartier ou la ville pour voir un peu mieux son aménagement et sa constitution. Pour les plus grandes villes vous pourrez y trouver les transports en commun et y voir la manière dont fonctionne le trafic routier (eh oui c’est pas inutile pour sortir de chez soi…).


Agrandir le plan

Street View rentre plus dans le détail et vous permet de faire un tour à pied dans le quartier pratiquement comme si vous y étiez (attention, sans les nuisances sonores). Mieux vous pourrez parfois regarder l’immeuble ou la maison en question sans vous y rendre physiquement.


Agrandir le plan

KelQuartier

Kelquartier est un site qui va compléter les vues précédentes. En fait ce site va vous permettre d’avoir un maximum de données sur une grande partie des quartiers en France. Ainsi vous pourrez retrouver par exemple : l’âge moyen, le revenu moyen, les résultats de lycées…

C’est donc un outil pratique pour voir un peu où l’on met les pieds avant de s’y rendre.

Appartinfo

Avec appartinfo, vous allez trouver des avis sur les quartiers avec un angle avant tout immobilier. Une sorte de notation des quartiers par les particuliers et autres internautes qui veulent faire partager leur point de vue. Certes, il faut que vous soyez dans des villes déjà conséquentes pour avoir des avis plus représentatifs mais il faut y penser.

Il existe aussi d’autres sites un peu différents et avec d’autres thématiques sur ce principes d’avis : Qype…

La visite des intérieurs

Oui j’ai bien mis des intérieurs avec un S. En effet, il s’agit de demander au vendeur à visiter son appartement ou sa maison mais aussi de visiter les parties communes.

Les parties communes

Là il faut chasser les risques de frais à venir. tout le monde a en-tête le fameux ravalement pour les immeubles mais ce n’est pas les seuls travaux lourds. Il faut aussi regarder l’état de la toiture et l’entretien des parties communes d’une manière générale.

Les espaces verts font aussi grimper les charges collectives de même que le chauffage si celui-ci est collectif. En outre, renseignez vous sur la présence d’un ascenseur et ayez l’oeil.

Dans le biens à vendre

Là encore tout doit y passer surtout lors de la contre-visite. L’idée est de guetter les futurs travaux nécessaires mais aussi se rendre compte des charges d’entretien ou des charges régulières que ce bien génère. Voici une liste sommaire qui pourra vous aider pour l’ensemble de la visite.

Les commentaires sont fermés.