Immobilier 2014 : négatif selon S&P + un merci

Le par



Plus de vidéos sur l'immobilier avec la chaîne youtube Priximmo
> Cliquez ici <

diable financeC’est le début de l’année 2014 et c’est donc le moment où l’on va pouvoir commencer à avoir quelques pronostics sur l’évolution de la tendance. Je pense que le terme pronostics est plutôt bien adapté car d’année en année c’est de plus en plus dure de se mouiller sur l’avenir des prix.

Mais avant de commencer et comme c’est dimanche aujourd’hui, je tenais à remercier les visiteurs ayant fait des partages sur les réseaux sociaux au cours de la semaine (n’hésitez pas à les suivre) :

Sur Twitter : Karine Mahieux / Jean-François Jagle / Immobilier Thours 79 / Critique immobilier / Cherazou / Stéphane Pujol / ICA / Immobilier 33 / Yann Raoult / Sophie Damade / Loïc Potiron / Mohammed Semeunacte / Immo tourisme

et les nouveaux followers : Mon Prêt Immo / Berthereau Michel / Malek Abi Khalil / Déclic Publications / Expertisseurs Crédits

Sur Google+ : Geraud Bonhomme / Sophie D / Karine Mahieux / Elyes Elferchichi / Lionel Siffre / Muriel Le Nain / Jean-François Jagle

Sur Facebook : Muriel / Consultimmo

J’espère n’avoir oublié personne.

C’est Standard & Poor’s quia  fait l’actu de la semaine en matière d’immobilier. Oui pour ceux qui l’ont espéré, ce n’est pas ma dernière vidéo qui fait le point sur l’immo en janvier.

En fait, dans l’annonce de S&P, l’agence de notation, il y a 2 choses intéressantes. D’une part, S&P prévoit un nouveau petit recul en 2014 à -3% D’autre part, une reprise sous forme de rebond dès 2015 à +2%.

La tendance baissière actuelle ne serait donc pas forcément pérenne selon cette agence. En fait, c’est la faiblesse de l’offre qui laisse espérer ce rebond. Mais finalement la faiblesse a tout autant lieu cette année que l’année prochaine. Alors pourquoi en 2015 ?

J’avoue que je pose la question sans en connaître la réponse. Peut-être que S&P estime que l’activité économique française va toucher le fond cette année pour se reprendre l’année prochaine.

Personnellement, autant que je peux comprendre que l’offre est encore un peu insuffisante, autant en faire un facteur de retour de la hausse, cela ne sera pas suffisant. Car, il faudra compter sur des taux qui pourraient augmenter à nouveau et surtout la fin de la croyance en un immobilier infaillible et qui ne baise jamais.

L’effet psychologique est en train de changer de camp. Ces dernières années, alors que les prix atteignaient des niveaux bien peu raisonnables pour le salaire des français, tout le monde avait en tête que la pierre ne peut que monter. Allez dire cela aux acheteurs de 2005 (ou autres années fleurissantes) qui souhaitent vendre en ce moment.

Alors même lorsque le marché baisse de seulement 3% cela fait réfléchir. Imaginez un bien de 200000 euros. Un recul de 3% représente 6000 euros. Certains diront ce n’est rien. Mais pour le français moyen (qui gagne a peine 2000 euros par mois), je vous laisse lui demander ce que cela représente.

Donc la rebond je n’y crois pas trop. Et finalement est-ce que cela serait une si bonne nouvelle ? Cela pourrait signifier que le marché serait encore plus bloqué au niveau des transactions. Car le pouvoir d’achat des acquéreurs ne va pas les faire revenir sur le marché par magie. A l’heure actuelle, seule une baisse des prix ou une hausse des salaires pourraient faire changer d’avis.

Alors attendons de voir ce que donnera le marché en 2014… MeilleursAgents.com estime que le recul devrait plutôt s’accélérer.

Les commentaires sont fermés.