Facebook va entrer en bourse

Le par



Réseaux sociaux – D’après de nombreuses informations convergentes, le plus grand réseau de la toile, Facebook, devrait entrer en bourse d’ici mai 2012. Un dossier officiel a été enregistré par le le directeur, Mark Zuckerberg, à la commission américaine des opérations boursières (la SEC), depuis Février dernier. La SEC devra alors décider si oui ou non Facebook pourra devenir l’une des plus importantes entreprises d’internet jamais cotées en bourse.

facebook

Facebook, le numéro 1 des réseaux sociaux

 Jusqu’ici, les chiffres de l’opération de cotation ne sont pas encore clairement révélés, mais l’on peut s’attendre à voir arriver sur le marché une énorme somme devant valoriser la société jusqu’à 105 milliards, de manière estimative. Même Google, qui est pourtant le service internet le plus performant et le plus utilisé du moment, n’a pas pu faire une entrée aussi fulgurante que celle qui est prévue pour Facebook cette année.

En effet, on estime la levée de fonds de l’opération d’entrée en bourse de Facebook à près de 10 milliards, alors que celle de son concurrent en ligne Google était de 1,67 milliards de dollars à son introduction en 2004.

Certaines analyses de cabinets spécialisés en entrée en bourse avouent que la capacité productive de Facebook a été plus élevée que ce qui était attendu. Cela confirme bien les avis déjà donnés, portant sur  la valorisation boursière future de la société à un niveau d’une centaine de milliards de dollars. Pour certains, il s’agit presque de chiffres anormaux pour une première introduction dans un marché financier.

Ainsi, Facebook n’est assurément plus tout à fait la cybercommunauté conçue uniquement dans le but de créer des liens sociaux et de se divertir en ligne. Il s’agit maintenant d’un gros porteur déjà survalorisé par les médias bien avant d’avoir émis un quelconque portefeuille d’actions.

Cependant, il faut avouer que Facebook à toujours été un modèle d’entreprise performante, qui a auparavant su donner des preuves de ses capacités dans la spéculation (non encore boursière) avec la conception de stratégies marketing, surtout publicitaires, pratiquement imbattables dans tout le secteur d’internet.

Mark Zuckerberg se prononce, sur ce nouveau pas en avant de son entreprise vers les marchés des capitaux, en précisant que l’objectif de cette introduction en bourse est non pas la capitalisation pure et simple de l’outil Facebook mais plutôt, l’amélioration, de plus en plus, des services du réseau communautaire en utilisant les capitaux qui seront alors générés par les actions FB.

Bookmark and Share
  • FaceBook à perdu 28 % en moins d’un moins suite à son introcution en bourse. C’est donc un gros raté !

    Cdt,

    Laura

  • 1 milliard de recette le mois dernier….sa laisse reveur… 901 000 000 d’inscrit hier…..

  • carrelage dit :

    je pensais que c’était dèjà fait avec la taille de facebook