Revenus complémentaires : investir dans un parking, un boxe ou un garage

Le par



Revenus complémentaires – Une fois de plus, le but de ce type d’article n’est pas de vous expliquer par un gros baratin comment devenir rentier ou faire fortune avec un garage ou une place de parking mais plutôt comment augmenter ses revenus disponibles (la même chose pour l’immo dans cet article). En temps de crise certains pourront penser à aller vers ce type de niche pour « mettre du beurre dans les épinards ». Voici donc quelques conseils pour tenter de réussir son investissement dans un garage, un box ou une place.

Il faut bien trouver une place pour la tuture…

Pourquoi un garage ou un parking ?

Placer son argent dans un parking peut s’avérer être une bonne affaire et un bon intermédiaire avant de passer à un achat immobilier plus conséquent. Même si avec la hausse du prix des parking, ce placement est devenu un peu moins rentable qu’il y a 10 ans, il reste toujours attractif.

L’intérêt principal se résume par une location facile si celui-ci est bien placé, un coup plus modéré que dans l’immobilier (attention ce n’est pas toujours le cas) et surtout des charges pratiquement nulles et des travaux d’entretien réduit voir inexistants.

En effet, à La Garenne Colombes, là où j’habite, un loyer d’une place de garage est compris dans une fourchette allant de 50 euros à 130 euros par mois.

Optimiser la rentabilité

Sa localisation

Pour l’achat d’un emplacement de parking : des précautions sont à prendre, à commencer par le choix de sa localisation, qui s’avère déterminant pour en optimiser la rentabilité.

L’idéal étant un équilibre entre une population dense en espace urbain occupé par des immeubles d’habitation. En outre, il faut que les résidents possèdent de bons revenus pour disposer d’une ou plusieurs voitures et surtout pour se payer le luxe de la mettre à l’abri. Derrière cela il faut aussi comprendre que l’on ne met pas n’importe quelle voiture sous un garage ou dans un parking quand ce type d’espace est rare. Généralement il s’agit de voiture plutôt haut de gamme. Avec cela vous commencez à voir les types de publics visés et les emplacements diminuent largement.

Le prix de la place dépendra donc en grande partie de la situation du bien et des difficultés de stationnement à proximité. Les centres villes sont donc plus intéressants.

Les chiffres : loyers et prix

Ces tarifs d’achat ne sont qu’une fourchette mais elle varie entre 5000 euros et 50000 euros. Eh oui à Paris une place de parking est un vrai luxe. Mais ne vous inquiétez pas les loyers suivent.

Imaginez que pour un prix d’achat d’un parking entre 15000 et 25000 euros vous pouvez tirer une rentabilité entre 5 à 10%. C’est donc une bonne machine à cash pour se générer un complément de revenu ou se lancer dans l’investissement immobilier. Cela est d’autant plus vrai que le ticket d’entrée est finalement peu élevé et rejoint le prix d’une part de SCPI à tarif élevé.

Les tarifs varient selon les quartiers, les communes et les difficultés de stationnement qu’on y rencontre. En tête de liste : Paris (Ier arrondissement, IVe, Ve, VIe, VIIe, VIIIe, XVIe, XVIIe), les Hauts-de-Seine et les Yvelines sont les plus chers, les prix variant entre 15.000 et 50.000 €. En province, les prix oscillent entre 6.000 et 15.000 €. Quant aux loyers, ils s’inscrivent, eux aussi, dans une large fourchette comprise entre 45 et 500 € par mois (pour les cas les plus extrêmes), selon les difficultés de stationnement.

Sortez vos cartes de villes

La proximité c’est le principal

La situation est importante je vous l’ai dit. La proximité de services et de locaux d’habitation est aussi très important. En effet le parking doit être très proche du logement : marcher 10 minutes est trop important pour envisager prendre une place. L’emplacement du parking est donc le facteur clé au niveau du prix de la place à la location.

Pour aller plus loin, il faut savoir que la situation de la place à l’intérieur du parking a aussi son importance. Les issues sont recherchées et la proximité de la surface. Certaines places compte tenu de leur position peuvent être plus sujet au vandalisme (éclairage…).

Le type de parking fait varier en premier lieu le prix : un box coûte plus cher qu’une place en parking fermé qui coûte plus chère qu’en parking ouvert.

Étudiez votre investissement

Comme pour un commerce, le parking doit faire l’objet d’une mini étude de marché. Le but est de tenter de voir la demande potentiel au niveau local et de tenter d’investir dans des emplacements rares et très rentables.

Les centres villes, les parking fermés seront toujours de meilleurs placement. Dans le cas d’un box il faut aussi voir la capacité de stockage car il peut être aussi utilisé pour stocker et servir de cave. En outre, les grosses voitures de luxe prennent plus de place donc une surface importante est intéressante pour bénéficier de bons clients au portefeuille plus large lol.

La mise en location

Pour sécuriser la transaction, mieux vaut quand même signer un écrit avec les futurs locataires en indiquant le montant du loyer, le dépôt de garantie, la durée du bail. Chacun peut donner congé librement à chaque échéance du bail et sans motif.

Les dépenses dans le cas d’un investissement de type parking sont limitées : frais de mutation, charges de copropriété, taxe d’habitation.

Les loyers étant des sommes peu élevées, les problèmes de locataires qui ne payent pas, sont plutôt rares. Nénamoins si vous êtes confrontés à ce problème d’impayés, vous pouvez reprendre votre bien sans délai car contrairement à l’immobilier classique, les parkings ne dépendent pas de la loi du 6 juillet 1989.

Et pour le Fisc ? la déclaration se fait dans les cases liées aux revenus fonciers ordinaires.

PS : enfin pensez électrique si vous êtes en ville car la voiture de demain le sera…

Bookmark and Share
  • Immotourisme dit :

    Merci pour cet article très intéressant. Investir dans un box ou un parking peut en effet être assez rentable et intervenir comme un revenu complémentaire. Mais encore une fois, cela dépend de nombreux facteurs, comme l’emplacement de la place de parking, ou le lieu où se trouve le parking.
    Investir dans un box en plein Paris est à mon avis plus rentable qu’ailleurs. Mais le coût d’acquisition reste néanmoins plus élevé que la moyenne.